mardi 20 mars 2018

C'est le printemps!

20 mars, donc officiellement oui, c'est le printemps ( l'équinoxe a eu lieu vers 16h15, par là...)
Et mois des contes et légendes oblige, et puisque j'ai déjà plus ou moins parlé d'Ostara , la représentation germanique du printemps ( Ostara -> Easter, Ostern la fête a gardé dans son nom l'origine païenne dans le monde germanique), il y a Maïa en Grèce antique ( fêtée en mai, là aussi le nom du mois a gardé la trace de la déesse à laquelle il était dédié), Perséphone est aussi liée à l'idée du printemps, Chloris ( chloros= vert ) et Flore chez les romains.

Donc des femmes, des plantes, de la verdure, de petits animaux qui commencent à se montrer, plus ou moins tôt selon les régions.

Mais puisque j'étais du côté de la Russie ces temps-ci, j'y reste , parce que ENFIN, une autre représentation que la fille avec un bouquet de fleurs.
Et là, c'est pour nous, amies lectrices  ( ou peut-être certains lecteurs, après tout, hein, chacun et chacune son kif).
Je ne vous cache pas que plutôt que l'accorte jeune femme, mes préférences me portent vers le sympathique personnage qui va suivre.

Je vous présente donc Yarilo, dieu  du printemps de la mythologie slave avec un peu d'avance puisque climat oblige, la fête russe du printemps tombait le 1° juin ( en fait, le dieu en question était fêté à plusieurs reprises de fin février, date de sa supposée naissance, jusqu'au solstice d'été, date du "mariage mystique " du dieu avec Morana la déesse de l'hiver et de la mort - qui est aussi sa soeur au passage, une constante dans toutes les mythologies. au passage, il y a un paquets de dieux solaires chez les slaves, pas toujours évident de s'y retrouver avec Dajbog, Khors, Koupalo, Svetovid... On sent que les gens se languissaient de la lumière et de la belle saison...)



Dieu du printemps, donc, logiquement, de la végétation, du bétail, de la fertilité, du renouveau,du soleil...mais aussi des galipettes dans la verdure si vous voyez ce que je veux dire. Dieu des forces vitales et de la nature, c'était inévitable.
Mais on ne cocufie pas impunément la déesse de la mort.

Ce qui lui vaut donc d'être trucidé et découpé en rondelles par sa femme et frangine, qui prend très mal la chose... mais culpabilise le reste de l'année ( d'où l'automne et l'hiver, c'est Morana qui regrette son acte, pendant que Yarilo fait des allers-retours entre le monde des vivants et celui des morts, d'années en année. Faut dire qu'elle n'y est pas allée de "main-morte" et va jusqu'à se construire une maison avec les morceau de son mari-frère. Oui, elle peut s'en vouloir, c'était quand même un poil exagéré comme vengeance pour une paire de cornes!)

Des thèmes communs avec d'autres mythologies donc, le meurtre d'Osiris, l'enlèvement par le dieu du monde des Mort ( qu'on retrouve dans l'histoire de Perséphone avec les allez-retours dans l'au-delà au rythme des saisons), des attributs proche de Baldr en Scandinavie, une soeur jumelle comme Apollon également dieu solaire...



Mais cette fois, il s'agit d'un charmant monsieur pas farouche du tout, monté sur un cheval ( ce qui lui a valu lors de la christianisation du monde slave une assimilation avec saint Georges), voire qui est parfois représenté sous la forme d'un cheval ( et là aussi, ça rappelle quelqu'un). Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai une soudaine envie de me convertir au paganisme, qui sait, p't'être que ça suppose d'aller  visiter les meules de foins en compagnie d'un dieu slave très avenant. 

Je vous vois venir. Pour aller chercher des oeufs, bien évidemment. C'est d'ailleurs bientôt Pâques chez les chrétiens non?
.....
.....
.....
.....

Ok, j'avoue, j'avais vraiment envie de faire ce jeu de mot inter-linguistique olé-olé, va pour le mini cours de langue:  plus encore qu'en français, le mot " oeuf" en russe est un gros double-sens, quand c'est employé familièrement, ça ne désigne ABSOLUMENT pas une décoration hors de prix signée Fabergé. Mais ça reste dans l'idée d'un précieux héritage familial, v'voyez?

Aheum.

Donc, c'est aussi pour moi l'occasion de vous faire découvrir un groupe de Pagan -metal russe, que j'aime beaucoup, et dont le morceau le plus connu fait référence justement au dieu Yarilo et aux anciennes fêtes du printemps. 
Attention,la chanteuse dépote terriblement, la première fois que j'ai entendu le morceau à la radio ( je vous ai déjà parlé de clair -obscur sur radio Raje ), j'ai cru que c'était un duo, mais.. non.
Cette nana a une énergie communicative, ça m'éclate totalement. Bon elle risque vite d'être totalement aphone, mais tel quel j'aime bien.
 Dédié à tous ceux qui pensent que le seul metal qui peut plaire aux femmes, c'est le symphonique ou les trucs rêveurs qui parlent d'amour et  -un peu- de mort



Apparemment l'intégration vidéo déraille donc clic clic. Et pour une traduction en anglais du texte, c'est ici ( désolée je n'ai pas en français, mais c'est compréhensible)

Et maintenant le sujet qui fâche:  car comme ce qui se passe dans les pays du nord autour de la mythologie scandinave, je dois dire que les folklores et emblèmes païens slaves ne sont pas repris que par des groupes de metal, mais aussi hélas par des groupes politiques identitaires, et donc il y a le risque une fois de plus de passer pour limite réac à dire qu'on aime le pagan metal ( alors que c'est aussi réducteur que de dire que tous les skinheads sont néonazis, parce que c'est la fraction qui se fait remarquer et qui est le plus souvent mise en avant dans les médias). Ceux qui me suivent et ou me connaissent IRL savent que ça n'est absolument pas mon genre, bien au contraire, c'est justement parce que je suis curieuse de tout que je vais voir ce qui se passe hors des arbitraires frontières du pays où le pur hasard m'a faite naître.

Et oui je suis capable d'enchaîner un sujet musical sur des morceaux très sentimentaux de Tchaïkovsky et de parler ensuite de Metal. Même pas peur. Sauf de Morana, parce que quand même sa colère est redoutable. Va falloir redoubler de prudence pour la chasse aux oeufs :D

2 commentaires:

  1. merci pour cette découverte, j'y connais rien en mythologie slave et tu me donne très envie d'aller découvrir tout ça.
    PS : j'aime bien aussi Arkona j'écoute ça au bureau pour pas m'endormir :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaaa enfin quelqu'un qui connait mes références musicales assez obscures:D
      Bon malheureusement, je ne peux pas écouter de musique au boulot, vu que je suis à un poste d'accueil...
      J'imagine la tronche des pépés et mémés qui viennent se plaindre pour tout et rien ( et surtout rien)dans ma petite mairie de quartier si je faisais péter du Finntroll ou du Arkona pour me rebooster quand j'ai 2 de tension. :D

      Supprimer

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture