jeudi 2 octobre 2014

The black cat - Edgar allan Poe

Aujourd'hui, journée thématique dans le cadre du challenge geek: c'est la journée du chat noir, donc Le chat noir d'Edgar Poe, a été choisi par plusieurs participants, donc, sans nous concerter nous voilà à faire une lecture commune.

Thématique " chat noir"
Mais évidemment comme c'est une nouvelle, j'en profite pour pimenter la lecture en la lisant en VO dans le texte. Comme je l'avais fait pour the tell-tale heart l'an dernier.

Le deux ont d'ailleurs en pas mal de choses en commun: un meurtrier qui prétend ne pas être fou confesse le crime qu'il a commis. Dans le coeur révélateur, le narrateur assassinait son voisin  borgne , pour la seule raison qu'il faisait une fixation maladive sur cet oeil. Puis il cachait le cadavre et fanfaronnait auprès de la police jusqu'à ce que sa culpabilité le pousse à se trahir.
Même principe ici: un homme, tout ce qu'il y a de plus aimable à la base, perd complètement la raison par abus de boisson, et se met à tyranniser tout le monde chez lui. Sa femmes, ses animaux, et en particulier son chat noir Pluton, qu'il torture, éborgne, puis finit par pendre à un arbre.
Le culpabilité le pousse, dans une moment de relative sobriété, à adopter un autre chat noir pour remplacer Pluton. Mais le nouveau chat est également borgne et porte autour du coup une marque blanche qui prend de plus en plus la forme d'une corde... Le narrateur qui n'avait déjà plus toute sa tête commence à se demander si c'est la vengeance de Pluton, ou un fantôme, et prend en grippe le second chat. Lorsqu'il essaye de le tuer, sa femme intervient .. et prend le coup de hache destiné au chat.
Là encore il va falloir cacher le cadavre et là encore le narrateur va fanfaronner auprès de la police. et se trahir involontairement.

Ces deux nouvelles se ressemblent en fait tellement que j'ai presque envie de les voir comme un dyptique, ou une variation sur un même thème ( un voisin borgne un chat borgne, un meurtre sans vrai motif, la folie, la culpabilité..)

Et dans les deux cas, j'aime énormément la musicalité du texte, c'est ce qui était ressorti de lecture du coeur révélateur. Le langage de Poe, c'est simple: je l'entends!

Et dans le premier cas, mon premier mouvement avait été d'aller chercher une version lue ou filmée, que j'avais trouvée, en monologue de théâtre, par l'immense Vincent Price.

Là, j'ai beau chercher , Pas de Vincent Price, pas de théâtre filmé. J'ai bien dégoté quelques audio books, mais pas très convaincants au niveau de l'interprétation.  Et c'est quand même ce qui compte.

Par contre en voilà une version, par un autre acteur que j'aime énormément, vous savez, le seul acteur au monde capable de PARLER EN MAJUSCULE. Oui, Death. Ou encore Dracula. Ou pour les geeks les plus jeunes: Saroumane.

Le seul problème de cette version, c'est qu'elle est raccourcie, et ça c'est vraiment dommage, j'aurais bien écouté Sir Christopher Lee la dire en entier.

3 commentaires:

  1. C'est une nouvelle que je n'aime vraiment pas. Je l'ai lue à deux reprises et à chaque fois, je n'arrive pas à apprécier, ça me passe partout, pas de place pour la belle musicalité.
    Je préfère "La chute de la maison Usher" par exemple ou d'autres nouvelles d'Edgar Poe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai malgré tout une petite préférence pour Le coeur Révélateur. Peut-être parce que les deux se ressemblent beaucoup et que je l'ai lu en premier. Je n'ai pas encore lu la Maison Usher, et j'ai le Corbeau sous le coude, pour un peu plus tard dans le mois. Bon là comme c'est de la poésie, la rythmique y sera :)

      Supprimer
  2. "Le Cœur révélateur" oui et "Bérénice". Je n'ai pas encore découvert "Manuscrit trouvé dans une bouteille" mais je pense que c'est de circonstance. :)

    RépondreSupprimer

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture